Contrôler l’évolution de la myopie

Avec une augmentation croissante du nombre de personnes myopes dans le monde, de nombreux laboratoires de verres et de lentilles se sont lancés dans la recherche pour tenter de freiner celle-ci.

On estime aujourd’hui que 40% de la population française est myope, proportion qui monte jusqu’à 75% dans certain pays d’Asie comme Taiwan.

Ces chiffres sont en constante augmentation. En Amérique du nord, en 20 ans, le nombre de myope à doublé.

Il y a une part de génétique, qui n’est pas contrôlable, mais l’environnement joue beaucoup dans cette évolution. Notre utilisation croissante de notre vision de près par l’utilisation des outils numériques et les études. Le fait que les enfants passent de moins en moins de temps en extérieur.

Des études ont d’ailleurs montrées que les activités extérieures permettent de réduire la progression de la myopie de 30 à 40%.

Ces dernières années, de nombreuses innovations sont apparues pour permettre de freiner l’évolution de la myopie chez les jeunes.

Les lentilles orthokératologiques sont des lentilles semi-rigides qui se portent la nuit et qui remodèlent la cornée pour permettre de voir net sans lunettes ni lentilles dans la journée. Elle permet également de ralentir l’évolution de la myopie de près de 45%.

Le laboratoire Coopervision a, quand à lui, sorti les lentilles MiSight, qui se portent comme des lentilles traditionnelles souples. Cette lentilles permet de freiner de 50% l’évolution de la myopie. Elle peut être proposée dès l’âge de 8 ans.

Cette lentille repose sur la même conception que les verres Miyosmart du laboratoire Hoya.

Ce verre permet de réduire de près de 60% l’évolution de la myopie et peut être proposé à tous les enfants sans limite d’âge.

N’hésitez pas à venir nous voir pour en savoir plus et à en parler à votre ophtalmologiste.

Laisser un commentaire